La plantation

 

A quelle époque ? en été et dès réception
Les meilleurs mois sont ceux de Juillet à Octobre, ils permettent aux iris de s'établir avant l'hiver et d'assurer la floraison du printemps suivant. Déballez vos iris dès réception et plantez-les au maximum 5/6 jours après

A quelle exposition ? en plein soleil
Choisissez un endroit ensoleillé au minimum les trois quarts de la journée (il faut donc éviter le voisinage d'arbres ou d'arbustes). Les iris peuvent pousser à l'ombre mais ne fleurissent pas

Dans quel sol ? perméable
L'idéal est un sol bien drainé et neutre à calcaire. En terrain compact ajoutez chaux et matière organique et plantez en butte pour que l'eau ne stagne pas au pied de l'iris.

De quelle façon ? comme sur le dessin !

Ameublissez votre sol sur au moins 20 cm
Débarrassez le de toutes mauvaises herbes
Le rhizome doit pratiquement être affleurant
Arrosez tout de suite après pour tasser le sol et faire que la terre adhère aux racines

 

A quelle distance ? 25 à 40 cm
Comptez un nombre de pieds de 7 à 10/m2 pour les grands iris, 10 à 15/m2 pour les iris de rocaille (intermediaires, lilliputs, nains). Planter trop serré entraine une division plus rapide.

 

L'entretien

du sol :
le maintenir propre et aéré ! Ne binez pas trop profondément pour ne pas abimer les racines et les rhizomes


de la plante :
Aprés la floraison, coupez les tiges florales à 10 cm du sol. Ne coupez les feuilles que si elles sont trés tachées (attendre fin septembre pour couper le feuillage)

 

La division

Quand ? en été, tous les 3 à 4 ans
C'est à dire, dès qu'ils fleurissent moins ou que les fleurs diminuent de taille


Comment ? en gardant les plus forts
A l'aide d'un fort crochet arrachez la touffe et divisez-la en gros éclats, puis détachez les rhizomes à la serpette et gardez-les plus forts, c'est à dire ceux du pourtour


Pourquoi ?

Pour que vos iris se trouvent à nouveau suffisamment espacés et puissent se développer, mais aussi pour éviter que certaines variétés en étouffent d'autres

Les soins et précautions

Quel engrais ?

Les Iris aiment un engrais COMPLET ET FAIBLE EN AZOTE, de préférence organo-minéral pour une longue action. Nous employons couramment des formules 6-8-12, 7-5-12 ou 4-6-10 (voir p. 4) : à la plantation 100 g/m2 et en mars suivant 75 g/m2 (ce deuxième apport peut aussi se faire en deux fois : une moitié en mars, l'autre après floraison). Quand on le peut, une adjonction de vieux fumier ou de compost parfaitement décomposé est conseillée (enfouir 3 mois à l'avance)

Faut-il arroser ?

A la plantation, puis 2 à 3 arrosages jusqu'à la reprise. Ensuite un arrosage toutes les 3 semaines, en été, est suffisant

Lutter contre les mauvaises herbes !

Soit par binage, soit en traitant avec un herbicide approprié (notice de desherbage chimique expédié sur demande). Dans le cas où le terrain destiné aux Iris contient des mauvaises herbes vivaces : traiter 3 semaines avant plantation avec du Glyphosate

Comment soigner les maladies ?

Les taches du feuillage (Heterosporiose) :

On peut les éviter en traitant préventivement avec un fongicide polyvalent (ex. : Manebe, Mancozebe, Folpel, produit à base de cuivre) dès le 20 Mars et en répétant l'opération toutes les 3 semaines jusqu'à fin mai

Les pourritures du collet et des rhizomes :

Elles viennent souvent d'un excès d'humidité dans le sol, il vous faut donc améliorer le drainage du terrain ou planter vos iris sur une légére butte. Curativement : éter les parties pourries et désinfecter avec une solution de permanganate de potassium à 0,2 %, ou une solution d'eau de javel à 10 %

Détruire les mauvais insectes !

Ajoutez au fongicide, un insecticide systémique (qui pénètre dans la plante).

Traitez le sol avec un insecticide du sol pour tuer les vers perceurs (taupins, vers gris, vers blancs...)